close
Divers

Teqoya : ions négatifs VS la pollution !

Teqoya TIP9

L’air que vous respirez chez vous est plus pollué que l’air qui se trouve dans la rue.

Je ne sais pas vous, mais moi j’avais toujours pris pour acquis que l’air de chez moi était propre, simplement parce que les fenêtres sont fermées.

Du coup, quand j’ai pris conscience de ce problème, je me suis mis à me questionner sur l’air que je respirais sans y penser, un peu comme Neo dans Matrix.


Pourquoi l’air est-il pollué ?

Contrairement à ce que vous pourriez croire, l’air intérieur n’est pas pollué par les échappements de gaz des voitures ou des usines (ça arrive, mais en quantité plus infime). En réalité, la pollution vient des objets qui composent votre intérieur, les meubles, les tapis, les plantes (pollens), les appareils électriques, la literie… Nos copains Suédois qui font de si jolis meubles, par exemple, utilisent souvent de la colle pour leur bois qui diffuse des formaldéhydes qui sont cancérigènes, le matériel informatique ou encore les tapis et les matelas sont conçus avec du retardateur de flamme qui est un perturbateur endocrinien. Bref, tout ce petit monde vous fait baigner dans une soupe d’air pas terrible.

Mais alors que faire ? Le premier réflexe que vous devez avoir c’est d’aérer souvent votre logement. Tous les jours si possible, et au moins dix minutes. Le renouvellement de l’air va chasser les particules polluantes et éviter qu’elles ne s’accumulent chez vous, et accessoirement dans vos poumons. La seconde action possible est d’utiliser un purificateur d’air, et c’est de ça que je voudrais vous parler.

Teqoya, les ions négatifs à l’attaque !

 

Quand vous ne pouvez pas forcément ouvrir chez vous tous les jours, ou que vous cherchez une solution qui soit efficace 24h/24, il faut alors se tourner vers les purificateurs d’air. Ces appareils sont très variés, allant de la pierre en roche de sel (assez moche à mon goût), en passant par des appareils plus poussés qui aspirent l’air avant de le traiter par des filtres et de l’éjecter à nouveau.

Dans cette galaxie d’appareils en tout genre, j’ai pu tester pendant un certain temps le TIP-9 de chez Teqoya. Cet appareil diffuse des ions négatifs (140 000 par cm3, c’est à dire un paquet !) qui, par magnétisme, vont se fixer sur les particules polluantes de l’air, les alourdir et les faire tomber au sol.

Après l’avoir donc essayé pendant un bon moment, je dois avouer que je trouve que l’appareil possède certaines qualités appréciables :

  • Il est totalement silencieux (vraiment.)
  • Il consomme très peu d’électricité
  • Il est ultra simple (il n’y a qu’un seul bouton)
  • Il possède un design sobre qui passe partout
  • Il n’est pas encombrant

En gros, on l’installe, on le branche et on l’oublie !

Est-ce que ça marche ?

C’est bien là toute la question : comment savoir si ça fonctionne ? Tout d’abord, il faut savoir qu’aucun purificateur d’air ne vous promet de faire de chez vous une bulle aseptisée ! Au mieux, les fabricants promettent de pouvoir agir sur 99% des polluants. 99%, ce n’est pas 100% ! Mais bon, c’est déjà bien.

Ensuite, il faut aussi prendre conscience qu’un purificateur d’air a un rayon d’action limité. Le modèle que j’ai testé, par exemple, était efficace sur des pièces entre 15 et 30 m². Certains modèles plus puissants peuvent couvrir une zone plus grande, il faut choisir en fonction de ses besoins. Mais en aucun cas vous ne pouvez avoir un seul appareil qui va nettoyer l’air de toute votre maison !

Une fois qu’on a dit ça, on n’a toujours pas prouvé que ça fonctionne. Il faut dire que ce n’est pas simple quand on ne possède pas un appareil capable de mesurer les niveaux de polluants dans l’air. Ne sachant d’ailleurs comment évaluer moi-même son efficacité, j’ai contacté la marque pour qu’elle m’en dise plus. Elle m’a lors donné trois méthodes.

La première consiste à chercher si, autour de l’appareil, se trouvent des tâches de poussières denses et noires. Ces tâches, ce sont vos polluants qui sont tombés au sol sous l’action des ions négatifs.

La seconde méthode est le test de la fumée de cigarette que vous pouvez voir ci-dessous.

Enfin, la troisième méthode est bien sûr d’utiliser un appareil de mesure scientifique (que la marque s’est proposé de me prêter pour que je puisse faire moi-même le test).

 

À qui s’adresse ce produit ?

Le purificateur d’air n’étant en aucun cas un médicament, il ne peut pas remplacer le fait d’aérer régulièrement votre logement, et il ne vous protégera pas magiquement contre de la moisissure, du pollen, ou des trop de polluants d’une manière générale.

En revanche, il offre un certain confort de vie pour les personnes particulièrement sensibles, allergiques ou souffrant d’asthme. Le bénéfice est alors plus net et permet même de se passer de traitement de fond et de limiter les crises.

Pour les autres, on entre plus dans le confort psychologique, que chacun est libre de choisir ou non.

Le Teqoya TIP-9 est commercialisé autour de 420 euros, fabriqué en France et il existe en plusieurs coloris.

Plus d’infos sur le site internet de la marque www.teqoya.fr

Nicolas

The author Nicolas

Nicolas est un papa, Nicolas est un geek, Nicolas est un papa geek ! Mais aussi journaliste, et photographe professionnel.

1 Comment

  1. Ils sont fous ces marleteux. On nous vends encore des trucs, des bibelots, pour soit disant nettoyer l’air de plus en plus pollués, alors que tous ces appareils inutiles sont fabriqués dans des usines et importés de l’autre côté de la planète…
    Polluer plus pour gagner plus… Bravo !

Leave a Response