close
dsc_4140

Nos appareils connectés n’ont jamais été aussi faciles à transporter. Ils sont légers, ils sont pratiques et on s’en sert partout et tout le temps. On est d’ailleurs tellement devenus dépendants de ces machines que notre plus grande crainte (mis à part le fait de se les faire voler) est de se retrouver en panne de batterie.

C’est pourquoi le dernier accessoire à la mode n’est pas un énième étui, mais bien les batteries de secours ! Des millions d’appareils vivent ainsi sous perfusion électrique pour que leur utilisateur puisse en profiter toute la journée.

dsc_4138
Hello World !

Et si on fusionnait les batteries de secours et un sac à dos ? C’est le principe de base qui se cache derrière ce curieux petit sac noir au nom folâtrement drôlistique : Otonohm !

Otonohm, c’est quoi ? C’est peut-être bien la solution idéale que vous cherchiez sans vraiment le savoir. Il s’agit d’un sac à dos aux dimensions classiques qui embarque un système complet de batteries de secours à grosse capacité et d’une pléiade de prises pour y brancher tous vos devices en même temps.

Pour être plus précis, vous avez une prise alimentation 230 V, une prise allume-cigare et quatre prises USB.

Pratique or not pratique ?

Le principe du sac est donc de vous permettre de charger votre équipement pendant que vous vous déplacez et de ne pas être à la recherche frénétique d’une prise de courant. C’est notamment vrai pour les ordinateurs portables.

dsc_4150
Les différentes prises qu’offre l’Otonohm

Imaginons que vous deviez vous rendre à un RDV pour y faire une présentation. Avant l’heure, vous faites une halte chez Starbucks pour peaufiner vos slides, mais la batterie est presque à plat. Aucun souci, vous sortez le chargeur de votre sac et vous le connectez à la prise 230 V de l’Otonohm. Le niveau de batterie remonte ! L’ordinateur est alors pleinement chargé quand vous arrivez au rendez-vous et vous pouvez vous la jouer beau gosse wireless sans avoir à demander comme un gros radin “euuuuh vous auriez une prise où je pourrais me brancher ?”.

Il en va bien sûr de même avec votre smartphone, votre tablette, ou que sais-je. Sur le papier, c’est plutôt séduisant ! Mais qu’en est-il sur le terrain. D’abord, il faut bien évidemment penser à charger la batterie du sac. Celle-ci n’est pas vendue avec, il faut l’acheter séparément et elles sont disponibles en trois modèles : 

  • 32 wh (49 euros)
  • 64 wh (79 euros)
  • 96 wh (99 euros)

Bien sûr plus la batterie est puissante, plus elle permet de charger d’appareils… mais aussi plus elle pèse

On dirait un chargeur de balle pour gros fusil, mais c'est une batterie !
On dirait un chargeur de balle pour gros fusil, mais c’est une batterie !

lourd, et c’est bien là le principal défaut de ce sac : le poids !

Seul, le sac pèse déjà 3,2 kg, ce qui, vous en conviendrez, est déjà pas mal. Un sac classique vide pèse rarement au-dessus d’1 kg, c’est-à-dire trois fois moins. Mais le calcul ne s’arrête pas là puisqu’il faut aussi ajouter le

poids des batteries. 400 grammes pour le petit modèle, puis 540 grammes, et 670 grammes. Sachant que vous pouvez mettre jusqu’à deux batteries par sac, vous partez potentiellement avec déjà une charge de 5 kg sur le dos… et le sac est encore vide !

C’est donc un facteur à prendre en compte avant de partir en balade. Heureusement, l’ergonomie sur sac est très bien pensée et la charge est bien répartie dans le dos. Du reste, au bout d’un moment, ça fatigue.

Capacité de chargement réduite

L’Otonohm est une invention intéressante, mais il souffre de l’inconvénient de ses avantages. Avec lui, vous n’aurez plus jamais peur d’être à plat, et ce même si vous partez une semaine à la campagne sans électricité.dsc_4142

Cependant le dispositif de charge dans le sac est assez volumineux réduisant d’autant la charge utile, c’est-à-dire la quantité de choses que vous pouvez y fourrer. On y glisse sans peine un ordinateur portable de 15” grâce à une pochette dédiée, ainsi qu’un smartphone et une tablette. Vous pouvez aussi ajouter à ça un livre pas trop épais, un carnet de notes et quelques bricoles, mais rapidement vous n’avez plus de place.

dsc_4143
Vous ne trouvez pas qu’on dirait une PS2 ?

Si besoin, vous pouvez très simplement détacher la partie “chargeur” et la sortir du sac pour gagner de l’espace de stockage, mais le sac perd alors de son intérêt…

Ce sac conviendra donc plus aux urbains qu’aux randonneurs, vous l’aurez compris.

Une question de prix

Vient maintenant la question de savoir combien cette merveille technologique va vous coûter. Le sac est en vente exclusivement chez Boulanger au tarif de 179 euros… sans batterie ! Si vous optez pour une seule batterie de petite capacité, vous en aurez pour 228 euros. Si vous voulez vous la jouer “full equip” avec les batteries les plus tenaces et que vous en prenez deux pour équiper les deux slots, alors il faudra compter 396 euros.

Oui, c’est assez cher !

On serait tenté de comparer ce prix à celui d’une batterie de secours pour smartphone, autour de 30 euros) et de se dire que la différence est assez incroyable. Mais ce n’est pas rendre hommage au sac Otonohm qui est bien plus qu’une simple batterie de secours puisqu’il permet de charger plusieurs appareils en même temps, et ce plusieurs fois. Et que ses prises 230 V et allume-cigare le rendent compatible avec à peu près tout.

En conclusion

Otonohm est une innovation qui répond à un besoin réel : nous sommes des nomades avec un gros besoin électrique. En cela, la réponse apportée est tout à fait pertinente et fonctionnelle. Otonohm vous offre de l’autonomie et de la tranquillité d’esprit. Il souffre de quelques erreurs de jeunesse, car cette nouvelle famille de sacs connectés est doucement en train de voir le jour, mais il a le mérite d’exister et de ne pas être un énième vague projet kickstarter dont vous ne savez pas quand et si un jour vous allez le recevoir.

Otonohm est donc un sac résolument urbain, fait pour vous libérer de la contrainte de la prise électrique et vous offre la possibilité d’utiliser à fond vos devices, qui finalement ne demandent pas mieux. En clair, c’est le compagnon idéal… mais un peu cher. Il n’en sera pas moins indispensable pour certaines personnes, cela ne fait aucun doute !

Pour en savoir plus sur Otonohm, filez ici : http://www.otonohm.com/

Pour acheter Otonohm, c’est plutôt par ici : http://www.boulanger.com/ref/1076660

Nicolas

The author Nicolas

Nicolas est un papa, Nicolas est un geek, Nicolas est un papa geek ! Mais aussi journaliste, et photographe professionnel.

Leave a Response