close
DSC_0097

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Notice: Array to string conversion in /home/monpapae/www/wordpress/wp-content/plugins/tiled-gallery-carousel-without-jetpack/jetpack-carousel.php on line 216

Si je vous demande de me citer une marque de petits pots pour bébé qui vous vient spontanément à l’esprit, il y a fort à parier que vous allez me répondre « Blédina ». Ça peut se comprendre, la marque est du côté des mamans (et des papas) depuis 1880 ! À ce titre, ce n’est plus une marque mais un patrimoine de notre culture alimentaire.

Pourtant, si on a tous des souvenirs liés aux produits Blédina (personnellement, je me suis outrageusement gavé de Blédine au chocolat jusqu’à mes 20 ans), il faut reconnaître que ce n’est pas un produit auquel on pense à nouveau tant qu’on n’est pas devenu parent. Et là, en parcourant les rayons de vos supermarchés à la recherche de la facilité alimentaire, vous constatez alors que la marque au logo vert est largement surreprésentée…

Une très large gamme

La gamme Blédina est immense et semble vouloir couvrir tous les besoins nutritionnels de l’enfant, de sa naissance (lait) jusqu’à ses trois ans. Je n’imagine pas un seul instant qu’on puisse réellement continuer à donner uniquement des petits pots à ses enfants jusqu’à leurs trois ans. Que ce soit d’un point de vue économique, écologique ou encore simplement éducationnel, il me semble primordial de préparer soi-même le repas de ses enfants, voir carrément de manger tous la même chose et en même temps.

C’est donc avec ces idées bien en tête que j’ai débarqué dans un joli petit loft de la capitale pour découvrir les nouveautés Blédina dont, à vrai dire, je ne savais pas grand-chose. Et tel le profane dubitatif que j’étais, je dois admettre que j’ai été plutôt séduit par ce que j’ai pu trouver.

Mission légumes

Blédina s’est lancé pour mission de faire aimer les légumes à vos enfants (Breaking News : les saucisses et les frites ne sont, contre toute attente, pas des légumes !), et pas n’importe quels légumes… Chou-Fleur, petit pois, panais, topinambour, brocolis, potiron, courge butternut… autant dire qu’il s’agit là de la version légumes des Usuals Suspects. Il y a dans cette liste au moins trois légumes qui sont dans le Top 5 des repas les plus boudés, et trois autres qui sont franchement inconnus au bataillon mais dont le nom n’a rien de très sexy.

Et pourtant… J’ai moi-même goûté ces recettes et franchement, j’ai été tellement convaincu que j’ai acheté sur le marché du panais et des topinambours pour les cuisiner ! Je dois tirer mon chapeau à Blédina qui a parfaitement su allier goût sympa et recette équilibrée. Ma fille a dégommé les petits pois à la sole comme si c’était nous qui l’avions préparé. Bon, elle aimait déjà ça, mais ça n’enlève rien de l’exploit.

Je recommanderais donc ces petits plats comme coups de pouce occasionnels lorsque vous n’avez rien sous le coude dans le frigo et que vous avez la flemme de vous y mettre. Mais je pense qu’ils peuvent aussi être de bons exemples d’utilisations de vieux légumes, voire même cela peut être une très bonne entrée en matière pour un nouveau légume qui risque de ne pas avoir la cote si vous l’amenez trop brusquement.

Trop de déchets !

En revanche, le point négatif de ces plats est qu’ils sont conditionnés dans des plastiques souples non recyclables. Messieurs Dames de chez Blédina, si vous lisez ce message, sachez que je ne suis pas satisfait ! Vous aviez réussi un très joli parcours, mais quand on s’appelle Blédina et qu’on appartient au groupe Danone, j’estime qu’on a en sa possession les moyens technologiques, le budget, les équipes et le temps pour penser entièrement le cycle de vie d’un produit. Les emballages tuent notre planète, et les industriels en sont responsables. Pourquoi ne pas avoir utilisé un emballage en verre comme pour les compotes ? C’est un vrai problème et j’estime que la prise de conscience et les actions fortes doivent être menées d’en haut. J’espère que le message sera passé et je serais ravi de pouvoir en discuter en direct à la prochaine occasion.

Cuisiner malin

J’en profite également pour féliciter les filles de chez Miit Studio qui ont su proposer de petites activités ludiques pendant cette après-midi blédinesque. Dans un coin du loft, vous aviez un atelier cuisine permettant de lier utile et agréable en créant des recettes à la fois bonnes et amusantes ! Ainsi, vous aviez la banane en auto-pot, les fruits et légumes imbriqués, ou encore l’avion courgette et sa variante l’avion patate douce. Des recettes simples et funs, c’est assez rare pour être souligné ! Comme je suis un chic type, voici les recettes à télécharger au format pdf.

En conclusion, je pense que Blédina va vraiment dans le bon sens en proposant des produits qui permettent d’offrir aux parents un outil supplémentaire dans la lutte pour l’acceptation des légumes, le tout en faisant travailler la filière agricole française. Donc, bravo pour ça ! Mais vous pouvez faire encore mieux en pensant au monde de demain, pour que les mots déchets et pollutions ne soient plus que de lointains souvenir quand les enfants que nous élevons seront grands. Et ça, c’est ensemble qu’il faut le réaliser !

 

Tags : gamme blédina
Nicolas

The author Nicolas

Nicolas est un papa, Nicolas est un geek, Nicolas est un papa geek ! Mais aussi journaliste, et photographe professionnel.

Leave a Response